Pour les hommes du temps de Jésus, la maladie de la lèpre était considéré comme une maladie spirituelle qui avait des conséquences dans le naturel.

Derniers messages